Sélectionner une page
Évaluation       BUT DE LA PHYSIOTHéRAPIE       INDICATIONS        TECHNIQUES Thérapies       PRIX

INFO Coronavirus: Chers clients, chères clientes, le port du masque a été aboli à l’extérieur. Veuillez toutefois annuler votre rendez-vous si vous présentez des symptômes ou des signes de mal-être. Je vous remercie d’avance pour votre compréhension.

Évaluation

L’anamnèse fournit les informations concernant le cheval (par ex: l’âge, les accidents, l’environnement…). Les symptômes et la symétrie sont observés en plus de la posture, des mouvements et des fonctions. Les troubles dont le cheval souffre sont identifiés.

Beaucoup de facteurs jouent un rôle dans la physiothérapie et dans son succès, comme par exemple:

L’âge du cheval (plus le cheval est jeune, meilleur est son pouvoir de guérison)
L’état et la condition du cheval
La constitution du cheval
La nature, la localisation et le stade de la maladie

Les différents objectifs seront fixés.
• Que veut-on atteindre ?
• Est-ce que cela sera possible (p. ex : patients neurologiques) ?
• Comment va-t-on les atteindre ?

Lors de cette première consultation, un plan de thérapie individuel sera établi pour chaque cheval. Le plan de thérapie sera ensuite adapté en fonction des progrès du cheval.


But de la physiothérapie

Soulager et atténuer les douleurs
Améliorer la qualité de vie
Le bien-être de l’animal
Dénouer les contractures musculaires, rendre la musculature sollicitée souple
Améliorer/retrouver la mobilité (articulations, muscles, ligaments), la fluidité des mouvements, la coordination, l’endurance et la concentration
Soutenir lors de l’entrainement quotidien ou augmenter les performances
Comme prophylaxie : Prévention, diminuer les risques de blessures, prévenir les processus d’altération
Muscler et rééduquer, retrouver l’état physique avant blessure
Récupérer et stabiliser l’état physiologique (p. ex: après un traumatisme, une
opération, une maladie neurologique)
Mettre/remettre le métabolisme en marche, stimuler le métabolisme pour une
meilleure évacuation
Raccourcir le processus de guérison
Fait partie de l’approche globale pour l’encadrement du cheval (comme le maréchalférrant, l’entraineur, le sellier, le vétérinaire, le soigneur, l’écurie et le fourrage)

Indications


Quand faut-il faire appel à la physiothérapie ?

Tensions, blessure musculaire
Après une blessure,  une opération, un traumatisme
Après un coup, une chute, accro dans le licol
Lors de tuméfaction, oedème
Pour mobiliser, traiter des cicatrices ou tissus adhérés (stérilisation)

En prévention
Conditionnement physique et l’entrainement
Après une prestation fatigante, pour la régénération
Pour la mobilisation, le maintien, l’optimisation

Problème de motricité, changement de démarche
Problème de rythme, trébuchement

Changement de comportement
Lors de parésie, spasticité, névralgie, trouble de la sensibilité
Lors d’un problème neurologique

Jeunes chevaux en croissance ou chevaux âgés
Mauvais état général

La liste des indications ci-dessous est non exhaustive:
  • Management de la douleur (douleur chronique)
    Altération du cartilage:

  • Osteochondrosis dissecans (OCD)
  • Arthrose (jarret), podoarthrose
  • Kissing spine
  • Problème de tissus mous
  • Syndrome naviculaire, fourbure
  • Tendinopathie (fléchisseur profond, supérieur)
  • Oedème, inflammation, cicatrisation (après stérilisation,…)
  • Vessigon articulaire/tendineux du jarret
  • Inflammation des bourses synoviales
  • Capelet (hygrome du tarse), hygrome du coude, jarde
  • Tension musculaire, prévention de contracture
  • Blessure des tissus mous / muscles (rupture du fibularis tertius)
  • Traumatisme (luxation de art. Sacro-iliac)
  • Exercices excessifs (myositis)
  • Problème de circulation local
  • Shivering
  • Fractures
  • Rotule, fixation de la rotule
  • Radius, Ulna
  • Phalange distale
  • Os méta-carpien, -tarsien (stylet)
  • Vertèbres
    Maladie neurale :

  • Cauda Equina
  • Syndrome de Wobbler
  • Parésie, spasticité, problème de sensibilité ou névralgie
  • Préparation physique, musculation, condition, réhabilitation de la coordination
  • Réhabilitation lors d’une maladie métabolique (Cushing / Addison, respiratoire,…)
    Contre-indication / contre-indication relatives
    Les boiteries aiguës doivent d’abord être clarifiées par un vétérinaire
  • Ataxie reconnue
  • Arthrose au stade inflammatoire
  • Lors de fièvre
  • Lors de maladie infectieuse
  • Lors de champignons,
  • Lors de jument portante
  • Lors de plaie ouverte
  • Tumeur
  • Problème de coagulation
  • Maladie neurologique

Techniques Thérapies


Analyse de la démarche

L’analyse de la démarche permet de récolter des informations sur la manière dont un cheval se déplace, de l’analyser en mouvement et de contrôler ses différentes allures, sa mobilité et son équilibre. Cela permet de documenter et de détecter une dissymétrie, un trouble de l’appareil locomoteur ou une boiterie.

Il est parfois intéressant de voir le cheval monté afin d’identifier un éventuel problème.

Mouvements passifs et actifs

Les mouvements passifs permettent de tester et de faire un bilan symétrique des articulations, d’évaluer l’amplitude de mouvement d’une articulation au niveau de la qualité et de la quantité, sa stabilité, son élasticité . Les mouvements passifs sont également utiliser comme moyen de thérapie afin de mobiliser, de diminuer les raideurs, les adhérences, la douleur et d’éviter la fonte musculaire.

La production de liquide de synovie est stimulée et l’élasticité de l’articulation et desmuscles est améliorée.

Entraînement / Exercice physique

Les différents exercices permettent de réapprendre les schémas moteur et remuscler.

Massage, stretching et techniques fasciales

Les différentes technique de massage permettent un effet anti-douleur, stimulant ou apaisant (tonus). Les tensions et les adhérences (tissu conjonctif, cicatrice) sont diminuées. Les massages ont un effet positif sur la circulation sanguine et peuvent être utilisé pour avoir un effet segmental-réflexe. Ils peuvent être utilisés comme prévention ou comme préparation de l’organisme à d’autres actions thérapeutiques lors de maladie du appareil locomoteur. Les massages sont également utilisés lors de problèmes neurologiques (parésie, spasticité, problème de sensibilité ou névralgie).

Le stretching est une méthode d’étirement douce qui augmente la souplesse, la flexibilité et l’amplitude des articulations, des muscles et des fascias. Cette technique permet de prévenir les contractures et de relaxer les muscles fatigués. Il existe des techniques passives et des techniques actives

Le traitement des fascias permet un relâchement des adhérences entre ceux-ci permettant d’assurer un travail optimal de la musculature.

Thermothérapie

L’utilisation de la chaleur ou du froid peut aussi être employé comme thérapie, le but étant d’apporter ou d’enlever de la chaleur. La lumière infra rouge ou un coussin avec des noyaux de cerises peuvent être utilisés comme chaleur sèche, au contraire un rouleau chaud mouillé peut être utilisé comme chaleur humide. L’utilisation de la chaleur est indiquée lors d’arthrose, de rhumatismes ou de neuralgies. Des sachets refroidissant ou des poches de glace sont utilisées lors de déchirures, d’entorses ou de traumatisme aigus. Le froid inhibe les processus inflammatoires, soulage les douleurs et stimule le système sympathique. L’eau froide peut également être utilisée en application (Thérapie de Kneipp).

Electrothérapie - IFR

L’électrothérapie interférentielle de régulation (IFR) est caractérisée par la superposition à l’aide de 4 électrodes de deux courants électriques alternatifs modulés de moyenne fréquence. Les deux circuits électriques se croisent et engendrent des oscillations avec de nouvelles amplitudes qui agissent directement sur les cellules. L’IFR produit une stimulation, une réactivation et une régénération des cellules. La régénération des tissus conjonctifs et de soutien ainsi que celles des os est favorisée. L’IFR est employée pour réduire la douleur ou lors de fractures, d’arthrose, d’oedème, de contractions musculaires ainsi que lors de problèmes neurologiques (hernie) et métaboliques (respiratoire, Cushing,…).

LASER

Grâce à son action thermique, bioénergétique, biochimique et bioélectrique, le laser permet de favoriser la régénération et la cicatrisation des tissus et de réduire les douleurs. Il agit sur la réduction des enflures et a un effet anti-inflammatoire. La circulation est améliorée et le flux lymphatique stimulé.

Le laser peut être utilisé sur les cicatrices, les plaies, les hématomes et les régions dont la circulation ou l’alimentation a été perturbée après une opération ou un traumatisme. Il réduit la tension des tissus, les raideurs ainsi que les contractures musculaires. Le laser peut également être utilisé sur les points d’acupressure ainsi que les points trigger.

C’est un traitement rapide, sûr et efficace. Il est, de plus, facile d’utilisation, non invasif et sans douleur.

Acupressure

L’acupressure est une technique de médecine alternative similaire à l’acuponcture. Elle s’appuie sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise. Les aiguilles sont remplacée par une pression avec les doigt sur les points d’acuponcture. Les point Shu sont utilisés pour diagnostiquer si le flux d’énergie dans les méridiens est perturbé. Ensuite, une pression est appliquée sur certains point clés situés sur les méridiens. Cela permet d’apaiser les blocages énergétiques, de relancer l’énergie vitale et d’harmoniser le corps et l’esprit. Le Laser peut également être utilisé sur les points clés.

Massage des points de stress (d'après Jack Meagher)

Les chevaux souffrent plus ou moins en fonction de leur utilisation de tensions musculaires qui peuvent être non seulement douloureuse mais aussi affecter leur mouvement. Le but de cette thérapie est de normaliser le tonus musculaire, de conserver ou de redonner la qualité de mouvement, de diminuer ou d’éviter les douleurs, de maintenir le bien-être du cheval et de diminuer le risque de blessure. Les points de stress sont de petites zones douloureuses souvent situées sur les insertions des muscles qui permettent d’analyser les tensions musculaires. Les muscles correspondants sont examinés puis traités par des pressions ponctuelles, des frictions transversales, des massages rythmiques et pout finir des étirements. Il est important d’utiliser la musculature après le traitement des points de stress, ce qui en fait une technique utilisable également avant un concours.

Thérapie de stimulation biomécanique

Cette thérapie est basée sur l’assainissement du milieu extra-cellulaire par l’utilisation de vibration à différentes fréquence. Cela permet d’optimiser la micro-circulation, de détendre les tissus, d’améliorer, d’activer, de réguler et d’harmoniser le métabolisme.

prix


La 1ère séance (60 min) comporte l’anamnèse et coûte 160.-CHF.

Le premier traitement sera effectué lors d’une deuxième séance.
Les consultations suivantes dépendront du traitement effectué ainsi que du temps de traitement (90.- à 120.-CHF)
Les consultations ont lieu dans votre écurie. En fonction de l’éloignement de votre écurie, les
frais de transport seront ajoutés au montant de la consultation (1.- CHF / km). Ceux-ci peuvent
être divisé entre plusieurs propriétaires.

Consultation, anamnèse, constitution d’un plan de travail et début de traitement durée env.
90–120 min
CHF 160.-
Consultation suivante à 30.- CHF/ 15
minutes-
Frais de transport, visite à domicile,
par km
CHF 1.-

Je vous soumets volontiers une offre adaptée à votre situation. N’hésitez pas à me demander les possibilités et les conditions si :

  • vous désirez effectuer un traitement sur une longue durée,
  • vous désirez faire traiter plusieurs chevaux en même temps,
  • vous désirez un traitement spécifique.

 

Veuillez prendre en considération les points suivants pour le rendez-vous :

  • Les séances de traitements ont lieu sur rendez-vous.
  • Veuillez prendre avec vous les radiographies et autres documents de votre vétérinaire.
  • Un traitement ne peut pas être effectué si votre cheval souffre d’une des
    contrindications listée ci-dessous.
  • Veuillez ne pas graisser les sabots ni utiliser de spray démêlant ou lustrant avant une séance.
  • En cas d’empêchement, veuillez annuler votre rendez-vous au plus tard 24 heures à l’avance. La séance vous sera facturée dans le cas contraire.
  • Le traitement a lieu contre paiement comptant.

Je vous remercie de votre compréhension.